Comment entretenir son vaporisateur CBD ?

La vaporisation

La vaporisation est la technique la plus efficace et recommandée lorsqu’il s’agit de consommer du cannabis sous forme de fleur. Ce mode de consommation par inhalation saine permet d’apprécier les riches effets bénéfiques des fleurs de CBD. Une méthode respectueuse des arômes, grâce à laquelle vous n’absorbez aucunes substances nocives dues à la combustion. Le vaporisateur ne détériore pas la tenue des saveurs ainsi il assure une expérience des plus subtiles et complètes grâce à l’authenticité des nombreux parfums que nous proposons. Testez puis ajustez la chaleur de l’appareil en fonction de vos préférences.

Pour une session de vaporisation complète, expérimentez en changeant les degrés. La meilleure température varie en fonction de vous et des variétés que vous consommez. Entre 180°C et 220°C, si votre curiosité l’emporte, dégustez chacune de nos variétés en profitant des diverses vertus qu’elles offrent.

Il vous suffit simplement :


Émietter votre fleur de chanvre à l’aide d’un moulin à herbe (grinder)
– Introduisez la matière végétale dans le réservoir du vaporisateur prévu à cet effet
– Refermer le réservoir et allumer l’appareil
– Patientez le temps que votre appareil soit à la température souhaitée (180°C – 220°C)
– Prenez quelques instants pour savourer et bénéficier des bienfaits incontestables de nos fleurs
– Vider la matière du réservoir
Nettoyer votre vaporisateur

Un vaporisateur propre pour une vapeur propre !

L’entretien de votre vaporisateur est primordial, il évite l’accumulation de résidus et assure des performances optimales ! Si vous négligez cette étape, il pourrait être définitivement endommagé et ses fonctions dégradées sur le long terme. Un nettoyage régulier permet de ne pas dénaturer vos fleurs, d’en conserver la qualité et de préserver une vapeur saine. Généralement, une brosse est fournie avec son vaporisateur, si ce n’est pas le cas, optez pour un coton-tige qui fera l’affaire ponctuellement.


Nettoyage quotidien

Un nettoyage quotidien permet de ne pas accumuler de substances favorisant la reproduction de bactéries dans votre appareil. Après chaque utilisation, pensez à :

– Vider la chambre à herbe

– Utiliser la brosse (ou goupillon) afin d’extraire les particules résistantes de la chambre de chauffe et des tamis

– Terminer votre routine en frottant l’intérieur et l’extérieur de l’embout buccal à l’aide d’un nettoyeur à pipe ou d’un chiffon imbibé d’alcool.


Nettoyage complet

Un nettoyage complet s’effectue entre une fois par semaine et deux fois par mois. Il s’effectue également lorsque vous changez de variété car il permet d’apprécier pleinement les saveurs de chaque fleur. Entretenir votre vaporisateur régulièrement évite qu’il s’encrasse au fil des utilisations.

– Retirez l’embout buccal pour atteindre la chambre

– Videz la chambre à herbe

– Prenez la brosse pour vous débarrasser des moindres dépôts

– Retirez le tamis de l’embouchure, brossez-le pour qu’il ne soit pas obstrué (cela impacte le goût de votre vapeur).

– Nettoyez à l’alcool isopropylique avec un coton-tige (ou un nettoyeur à pipe) les différentes parties de votre appareil principalement le réservoir, les tamis, l’embout…

– Laissez tremper les pièces trop incrustées (en verre ou en acier uniquement) 30 minutes dans l’alcool à 90°, rincez puis séchez.

– Enlevez la batterie (si possible) puis passez un coup dessus. – Remettez chaque pièce à sa place une fois le vaporisateur propre

– Donnez un coup de brosse ou de chiffon sur l’extérieur

– Allumez-le et laissez-le 5 minutes inactif afin d’éliminer tous les restes de solution nettoyante, substances chimiques qui peuvent irriter la gorge

– Vous pouvez de nouveau utiliser sereinement votre appareil.


Prendre soin de son appareil, c’est optimiser son fonctionnement dans la durée.

1 réflexion sur “Un vaporisateur propre pour une vapeur propre !”

  1. Ping : Comment consommer ses fleurs de cbd | NEXXXUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X